Inscription@l'infolettre

inscription

Renseignements sur les conférences :

Pierre Ménard,
téléphone : 514 849-3585
courriel : animation@paulines.qc.ca

Pour commander

pour commander en ligne :
http://paulines.leslibraires.ca

pour commander en librairies :
Montréal :
514 849-3585
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Trois-Rivières : 819 374-2722
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Gibran, précurseur d’une renaissance avortée

Mercredi 1er novembre 19 h 30

Avec Mona Latif-Ghattas, écrivaine, metteure en scène de théâtre poétique, narratrice de poèmes et compositrice de musique populaire, et Rula Jurdi Abisaab, poète, écrivaine et professeure associée à McGill.

Mondialement connu pour son oeuvre Le Prophète , Khalil Gibran est l’un des pionniers de la modernisation de la littérature de langue arabe.

171101w2Chef de file des poètes d’Al-Mahjar (poètes de l’exil) avec Mikhail Naimeh, Amin Rihani et d’autres, Gibran et ces artisans d’une renaissance des lettres arabes ont su se libérer des schémas littéraires et poétiques traditionnels. Leurs oeuvres se déploient à partir des ressources propres de la culture arabe, classique et populaire, pour englober le patrimoine universel et rendre la poésie arabe perméable à l’imaginaire étranger.

Ces jeunes écrivains s’inscrivent aussi dans la lignée d’autres poètes, notamment égyptiens, qui ont ouvert la voie à une renaissance ou nahda , invitant à puiser avec une plus grande liberté dans des sources diverses, remettant en cause les fondements de la société arabe.

Les générations d’écrivains qui ont suivi n’ont pas su reprendre le flambeau. Depuis cette époque, l’on se plaît à rappeler à l’envi, comme pour se consoler, que Le Prophète est le livre le plus lu après la Bible !

Pourquoi les écrivains arabes, et surtout ceux de l’exil, n’ont-ils pas réussi à parachever cette évolution, se cantonnant dans un conformisme imperméable à toute modernité ou dans une attitude de dénigrement d’un l’héritage culturel et civilisationnel présenté comme incapable de progresser et de se moderniser?

171101w3Contribution suggérée de 5$
Présenté dans le cadre du Festival du Monde Arabe de Montréal 2017.